Combien coûte le tadelakt et comment le poser

Combien coûte le tadelakt et comment le poser

Le tadelakt est un enduit mural traditionnel d’origine arabe. Très utilisé autrefois dans les pays orientaux pour les hammams, il est aujourd’hui adapté aux salles de bains modernes.

tadelakt douche italienne
Revêtement mural en tadelakt

On l’apprécie principalement pour sa grande résistance à l’humidité, ce qui est un atout fondamental pour un revêtement de salle de bains… Et on aime aussi sa texture douce et chaleureuse, ses coloris exotiques et son rendu esthétique.

Enfin, il faut absolument contacter un professionnel et consentir une dépense minimum de 60 euros le mètre carré pour la pose de tadelakt.

Le tadelakt : définition, composition, usages, avantages et inconvénients

Le terme « tadelakt » provient du mot arabe « dalaka » qui veut dire « polir », « frotter », ou encore « masser » ou « caresser ». On l’employait surtout pour désigner la technique qui consiste à appliquer l’enduit mural, mais actuellement, le mot « tadelakt » désigne aussi bien le revêtement lui-même que la méthode de pose.
On appelle aussi le tadelakt « joaillerie de la chaux ».

Composition et usages du tadelakt

Très répandu au Maroc, le tadelakt moderne est un enduit brillant à base de chaux (en particulier de chaux de Marrakech). Dans les pays arabes, on l’applique sur les murs des bassins, des salles de bains, des palais, des riads, des hammams…

On l’emploie aussi pour donner une touche chaleureuse et originale aux poteries et aux palettes d’art. Par contre, dans les pays d’Europe et dans le reste du monde, on s’en sert volontiers pour enduire les murs des maisons et des salles de bains.

La couleur du tadelakt n’est pas standard. Pour lui donner les différentes teintes qu’on lui connaît (ocre, sable, blanc, gris, marron, etc.), les artisans arabes utilisent des pigments naturels qu’ils écrasent à la pierre et mélangent à l’enduit de base.

Avantages du tadelakt

Le tadelakt est un matériau imperméable qui résiste parfaitement à l’humidité, et c’est son plus grand avantage. Il est également esthétique, chaleureux, tendance, et il peut facilement s’adapter, en dehors de la salle de bain, à toutes les autres pièces de la maison.

Il est facile à entretenir, car il suffit d’un simple nettoyage à l’eau savonneuse (le savon noir est recommandé) pour lui redonner son éclat initial. Pour ce qui est de la durabilité, on peut valablement s’y fier…

Un enduit tadelakt qui a été correctement posé et qui est bien entretenu peut tenir plusieurs dizaines d’années sans jamais présenter des signes de vieillesse ou de dégradation.

Par ailleurs, le tadelakt est également un matériau 100% écologique et très hygiénique. Il a des propriétés fongicides, ce qui empêche la prolifération des moisissures et des bactéries.

Les inconvénients du tadelakt

Le tadelakt n’a pas d’inconvénients à proprement parler, mais il présente 2 contraintes qu’il est important de considérer.

En premier lieu, le tadelakt ne peut pas être posé par un simple bricoleur. La technique de pose est minutieuse et exige un réel savoir-faire, et c’est pourquoi il est obligatoire de confier la pose à un artisan professionnel.

Ensuite, il faut noter que le tadelakt prend quelques semaines pour être parfaitement solide. En attendant, il faudra éviter que la surface recouverte ne subisse des chocs importants.

Coût de la pose au mètre carré du tadelakt

Le coût de la pose dépend du type de tadelakt qui doit être posé. Les commerces proposent en effet 3 gammes de tadelakt : le tadelakt d’entrée de gamme, le tadelakt de moyenne gamme et le tadelakt haut de gamme.

Le tadelakt d’entrée de gamme revient au moins à 60 euros le mètre carré, prix d’achat et pose étant compris.

Par contre, il faudra dépenser 100 à 120 euros le mètre carré pour acheter et poser du tadelakt de milieu de gamme, et s’il s’agit du tadelakt haut de gamme, la facture peut dépasser 250 euros le mètre carré.

Dans les magasins spécialisés, on peut trouver du tadelakt prêt à l’emploi, qu’il faudra simplement répandre à la taloche.

Mais si l’on veut avoir un tadelakt marocain traditionnel, il vaut mieux s’adresser à un artisan qui soit spécialiste de ce type de revêtement. Il pourra donc se procurer à bon prix auprès des commerces marocains du tadelakt d’origine, et il saura comment l’apprêter convenablement et le poser sur les murs de la salle de bains.

Technique de pose du tadelakt

Avant d’appliquer le tadelakt sur un mur, il faut d’abord préparer ce dernier. On le nettoie, on le colmate s’il y a des fissures et on le décape si nécessaire. Le but est d’obtenir au final un support propre, sain et en bon état.

Ensuite, on applique une sous-couche sur le support pour que le tadelakt adhère autant que possible à ce dernier. Une fois la sous-couche étendue, on humidifie le support, puis on applique à la taloche une première couche de tadelakt, en essayant de former un arc de cercle avec la taloche. On lisse ensuite cette première couche à la spatule, puis on la laisse sécher jusqu’au lendemain.

Le jour suivant, on applique toujours à la taloche une seconde couche de tadelakt en veillant à ce que cette seconde couche soit un peu plus épaisse que la première (l’épaisseur du tadelakt doit se situer entre 4 mm et 1 cm).

On laisse à nouveau sécher jusqu’au lendemain, puis on effectue le polissage du tadelakt avec une taloche en plastique. Pour terminer, on traite la surface du tadelakt avec du savon noir ou de la cire pour le rendre imperméable et lui permettre de se solidifier correctement.

Conseils pratiques

La pose du tadelakt est un travail fastidieux et minutieux, même pour un professionnel. Il faut plus d’une semaine pour achever la pose de quelques dizaines de mètres carrés, et c’est ce qui explique qu’en général, le tadelakt est appliqué seulement sur de petites surfaces.

Ainsi, il ne faut jamais imposer des délais trop courts à l’artisan : il est préférable qu’il prenne son temps pour obtenir au final les meilleurs résultats.

Par ailleurs, pour éviter que le tadelakt ne subisse de trop grandes variations de température au cours de la pose, il est conseillé de l’appliquer au printemps ou en automne, saisons pendant lesquelles la température est plus douce. Une trop forte variation de température (baisse en hiver ou hausse en été) peut dégrader la qualité du revêtement et le rendre moins perméable.

Combien coûte le tadelakt et comment le poser
Rate this post
0

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE