Coût de la mosaïque comme revêtement d’une salle de bains

Coût de la mosaïque comme revêtement d’une salle de bains

Mosaïque de terre cuite, mosaïque de céramique ou encore céramique d'émaux, découvrez les prix moyens des différents types de mosaïques pour salle de bains et douches italiennes.

Mosaïque grise dans une douche italienne
Mosaïque grise dans une douche italienne

La mosaïque est un revêtement pour mur et pour sol constitué de plusieurs petits morceaux de matériaux. C’est un revêtement esthétique, très apprécié pour sa résistance et souvent utiliser dans les cuisines, les salles de bains, le fonds des piscines, etc.

Selon le matériau et la technique de pose choisie, on peut le poser soi-même ou alors faire appel à un professionnel… Mais dans tous les cas, il faut avoir un budget moyen de 80 euros par mètre carré pour l’achat et la pose de mosaïque.

Les différents types de mosaïque

La mosaïque est composée de petits morceaux ou de petits carreaux de divers matériaux. Elle peut être 100 % naturelle et constituée de galets, de petits cailloux ou de bois. On compte également dans cette catégorie la mosaïque de nacre faite à partir de coquillages qui ont été vernis.

Il existe aussi de la mosaïque de verre qu’on réalise à partir de granules de verre qui ont été fusionnés avec différents pigments afin d’avoir au final la couleur voulue. Cette mosaïque est écologique et respectueuse de l’environnement, car ses morceaux contiennent du verre recyclé.

Le 3e type de mosaïque connu est la mosaïque d’émaux. On en distingue 2 variantes : les émaux simples fabriqués à base de fragments de carreaux de terre cuite, et les émaux de Briare, fabriqués avec des fragments de céramique d’émail vitrifié et teinté.

Enfin, la mosaïque peut être en aluminium brossé (son rendu est semblable à celui de l’inox) ou en marbre.

Note : Dans la pratique, on appelle les morceaux constitutifs de la mosaïque des tesselles. Selon les préférences et les goûts de chacun, on peut se servir, pour sa mosaïque d’un seul type de tesselles, ou alors en mélanger plusieurs.

Les architectes d’intérieur et les décorateurs adoptent souvent ces mélanges pour illuminer la pièce ou créer un décor particulier dans la salle de bains.

Combien coûte la mosaïque pour une salle de bains ?

Evidemment, le coût effectif de la mosaïque va dépendre du matériau qui a servi à la confectionner.

Les mosaïques de terre cuite, de céramique, d’Emaux de Briare ou encore de verre coûtent entre 20 et 60 euros le mètre carré. Le prix varie selon la gamme (entrée de gamme, moyenne gamme ou produit de luxe).

La mosaïque de nacre coûte entre 30 et 50 euros le mètre carré. Par contre, pour de la mosaïque de marbre, il faut prévoir entre 40 et 200 euros le mètre carré.

Enfin, pour une mosaïque d’aluminium brossé, le coût se situe entre 12 et 15 euros le mètre carré.

Note : si un professionnel doit effectuer la pose, il prendra entre 20 et 50 € le mètre carré. Dans le cas où il est nécessaire d’enlever un ancien carrelage avant la pose de la mosaïque, la facture augmentera de 20 € pour chaque mètre carré de surface.

Les 3 principales techniques de pose de la mosaïque

Il existe 3 façons de réaliser la mosaïque pour une salle de bains : il y a la pose sur filet ou sur papier, la pose en rouleau et la pose un à un.

Mais auparavant, quelle que soit la technique de pose retenue, il faut toujours nettoyer et apprêter le support qui va recevoir la mosaïque.

La pose sur filet ou sur papier

C’est la méthode de pose la plus simple, car les tesselles de mosaïque sont déjà assemblées sur un support papier. On étend ensuite à l’aide de la spatule la colle de carrelage sur le support, puis on applique des barres métalliques sur les côtés du support afin de soutenir la mosaïque. Ensuite, on pose la dalle préconçue sur papier sur le support en appuyant fortement pour que la colle prenne au papier. Il faut après laisser sécher pendant 24 heures.

Avec du ciment de carrelage (on mélange de la poudre de ciment et de l’eau d’après la consigne du fabricant), on réalise les joints, puis on procède à un nettoyage rudimentaire pour enlever le surplus de ciment. Le nettoyage définitif à l’éponge douce et légèrement humide se fera plus tard, lorsque les joints auront suffisamment séché.

Note : il faut veiller, pour ce type de pose, à ce que l’éponge ne soit pas trop mouillée, au risque de détruire les joints. Il faut aussi s’assurer que ceux-ci soient bien secs avant le nettoyage, mais ils ne doivent pas non plus être trop durs, sinon, il sera très difficile d’enlever le surplus.

La pose en rouleau

Cette technique de pose est elle aussi très facile, mais elle ne peut être appliquée que lorsqu’on achète des lés de mosaïque (de la mosaïque vendue sous forme de feuilles ou de plaques, comme dans le cas de l’aluminium brossé).

Ainsi, après avoir préparé le mur ou le sol, l’ouvrier étale la colle sur la surface, puis pose les lés de mosaïque. Il suffit ensuite de se servir d’un cutter pour ajuster les niveaux pour lesquels la plaque de mosaïque déborde.
Le seul inconvénient de cette technique est qu’il peut y avoir des bulles d’air emprisonnées sous la mosaïque. Il est important de veiller à ce qu’il n’y en ait pas, car dans le cas contraire, elles vont très vite contribuer à la détérioration du revêtement.

La pose un à un

Véritable œuvre d’art, la pose de la mosaïque un à un est réservée aux professionnels, et par extension à tous ceux qui ont un sens aigu de la créativité et de l’imagination.

Pour la réaliser, il faut s’armer d’une grande patience et poser un à un les tesselles sur la surface à recouvrir. Dans le cas où l’on désire réaliser un motif en particulier, il est conseillé de commencer la pose au centre du mur ou du sol. On évolue ensuite vers les bords du motif, puis on termine par l’arrière-plan de ce dernier.

Note : Si cette pose est confiée à un professionnel, le devis de la main-d’œuvre sera nettement plus élevé que celui d’une pose en rouleau ou d’une pose sur filet ou papier.

Un conseil pratique pour finir

Les professionnels recommandent d’ajouter un produit hydrofuge au ciment qui sert à réaliser les joints de la mosaïque pour rendre celle-ci plus résistante à l’humidité.

Coût de la mosaïque comme revêtement d’une salle de bains
5 (100%) 1 vote
0

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE