Les différents types de receveurs et bac de douche

Les différents types de receveurs et bac de douche

Receveur de douche à poser Leroy Merlin
Receveur de douche à poser Leroy Merlin

Le receveur de douche est la partie horizontale située au bas de la douche qui sert à recueillir les eaux du bain et qui permet de les acheminer vers les canaux d’évacuation.

On remarque souvent qu’un siphon y est incrusté, et c’est au travers de ce dernier que les eaux s’écoulent. Il existe 3 grandes catégories de receveurs que l’on identifie suivant leur technique de pose : les receveurs à poser, les receveurs à encastrer et les receveurs surélevés.

Généralités autour des receveurs et des bacs de douche

Les expressions « receveur de douche » et « bac de douche » désignent toutes les 2 le même dispositif.

Dans le langage courant, on parle de bac de douche, surtout s’il s’agit d’un modèle extra large et destiné à remplacer une baignoire… Mais les professionnels préfèrent utiliser les termes « receveur de douche ».

Ensuite, il est important de savoir qu’un receveur de douche n’est pas seulement caractérisé par la technique de pose qui lui convient. On peut aussi l’identifier grâce à sa taille, à la matière qui a servi à le fabriquer et grâce à sa forme.

Tous ces détails sont à prendre en compte au moment de choisir son bac de douche, mais les critères les plus déterminants restent la conformité avec la norme NF 017 et la compatibilité avec le sol de la douche (il doit pouvoir s’y intégrer parfaitement) quelle que soit la technique de pose appropriée.

Note : la norme NF 017 stipule qu’un bon receveur de douche doit résister aux chocs thermiques et ne doit montrer aucun signe de dégradation ou de détérioration sous un poids de 150 kg. Il doit également permettre un écoulement rapide de l’eau reçue et son évacuation totale.

Les différents types de receveurs de douche

Quel que soit leur matériau de fabrication (bois massif, grès cérame, résine, béton ou encore acrylique), les receveurs de douche peuvent adopter exclusivement 4 formes : carrée, rectangulaire, quart de cercle ou pentagonale. Ces 4 formes peuvent être classées suivant leurs techniques de pose en 3 catégories bien distinctes.

1ère catégorie : les receveurs à poser

On distingue dans cette catégorie 2 méthodes de pose : la pose à même le sol et la pose sur support.

La pose à même le sol nécessite de creuser une tranchée en dessous du receveur pour y positionner la bonde de douche et le système d’évacuation. Par contre, dans le cas de la pose sur support, on pose le receveur sur un support de parpaings, de briques ou de polystyrène à carreler.

2e catégorie : les receveurs à encastrer

Les receveurs à encastrer nécessitent de gros travaux d’excavation et se placent avec un siphon à sortie verticale. Ils permettent d’avoir un accès de plain-pied dans la douche et n’ont besoin d’aucun support ou compensation.

3e catégorie : les receveurs surélevés

Ce sont les receveurs les plus simples à installer. On les positionne généralement dans un espace creux entre la douche et le sol, espace dans lequel se trouvent la bonde et le système d’évacuation.

En outre, contrairement au modèle à encastrer, les receveurs surélevés se placent avec un siphon à sortie horizontale et nécessitent un support ou une compensation.

Peut-on poser un receveur de douche soi-même ?

On peut très bien poser son receveur de douche soi-même s’il n’est pas indispensable d’effectuer de gros travaux de plomberie ou de maçonnerie au préalable (réparation du système d’évacuation des eaux et du sol de la douche par exemple).

Mais pour éviter tout problème et avoir une excellente finition, il vaut mieux faire appel à un professionnel.

Combien coûte la pose d’un receveur ou d’un bac de douche ?

Pour rappel, la pose d’un receveur ou d’un bac de douche coûte entre 300 et 500 euros.

Ce tarif comprend les fournitures et la main d’œuvre de l’ouvrier. Il varie selon le type de receveur à placer et selon l’importance des travaux à effectuer.

Les différents types de receveurs et bac de douche
Rate this post
0

AUCUN COMMENTAIRE

REPONDRE